Rechercher
  • France Victimes 49

Permanences au sein de la gendarmerie de Segré

Depuis fin octobre 2020, l’association France Victimes 49 assure une permanence un mercredi sur deux à Pouancé et à Segré (Maine-et-Loire).



Bruno Gauvillé, commandant de la compagnie de gendarmerie de Segré-en-Anjou-bleu (Maine-et-Loire), se félicite de la convention signée depuis la fin du mois d’octobre 2020 entre la préfecture de Maine-et-Loire, la gendarmerie nationale, le procureur de la République et l’association France victimes 49.

« Cette convention a pour but de mieux prendre en charge les femmes victimes de violences », précise le capitaine Gauvillé.


Concrètement, cela se traduit par la mise en place de permanences sur le territoire du Segréen. Elles sont animées par une psychologue clinicienne de France victimes 49.

Tous les quinze jours

Les permanences ont lieu tous les quinze jours, l’une à la brigade de Segré le mercredi matin et la deuxième à la Maison de services au public à Pouancé le mercredi après-midi. « L’idée est de mettre en place un accompagnement. C’était une volonté de France victimes 49 de venir dans le Segréen », ajoute le capitaine Gauvillé.


Le reportage d'Oxygène radio est accessible ici: https://www.oxygeneradio.com/news/segre-une-permanence-d-ecoute-pour-les-victimes-en-gendarmerie-22377

30 vues0 commentaire

© 2020 FRANCE VICTIMES 49  |  Mentions légales  | Confidentialité