Rechercher
  • France Victimes 49

"Je ne veux pas de cet héritage"


Depuis le Grenelle des violences conjugales, en septembre 2019, "142 310 femmes ont déposés plainte pour les faits qu’elles ont subi, c’est 16% de plus qu’en 2018. "

C’est un chiffre dont il faut se réjouir car il témoigne d’une libération de la parole.



Nous en sommes convaincus, l’information juridique et l’accompagnement psychologique des personnes victimes -enfants et adultes- libèrent la parole et délivrent.


ENFANTS VICTIMES

Les enfants témoins ne sont pas encore considérés comme victimes dans les procédures de violences conjugales. Pourtant, les nombreuses conséquences dues à l’exposition de ces violences sont à déplorer :

  • Impact sur leur développement psycho-affectif

  • Impact sur leur développement émotionnel

  • Impact sur leur développement comportemental

  • Impact sur leur développement sociétal


Pour aider et accompagner les enfants et adolescents victimes et/ou témoins de violences intrafamiliales, nous avons conçu une permanence qui leur est dédiée. L’idée première est d’offrir un espace de parole, de réflexion, et de construction de leur identité d’enfant mais aussi d’adulte en devenir. Commencer à exister par soi-même, avoir son opinion, déconstruire les schémas de violence jusqu’ici subis et absorbés.


Parallèlement, si l’on veut espérer des effets permanents dans l’aide apportée à l’enfant, et si cela est possible, on ne peut faire l’économie du soutien à la parentalité.


#EXPOSITION 25 NOVEMBRE 2020

A l'occasion de la journée mondiale de lutte contre les violences faites aux femmes, FRANCE VICTIMES 49 a réalisé 22 affiches.

Une exposition originale de ce travail est visible au sein du Tribunal Judiciaire d'Angers, et au sein du Tribunal Judiciaire de Saumur.

Les affiches seront également visibles sur les réseaux sociaux et sur les site de la ville et de

l'agglomération de Saumur Val de Loire.


A partir de ce travail, l'association souhaite qu'un maximum de personnes puisse se saisir d'un sujet connu mais qui reste tristement d’actualité. Parce que les violences intrafamiliales touchent chacun d’entre nous, nous espérons que l’affichage de cette exposition puisse attirer l’attention et le regard, du public comme des professionnels.




PATHOLOGIE DU LIEN 2019

"173 morts violentes au sein du couple "
"146 sont des féminicides "

Les chiffres révélés par le Ministère de l'Intérieur le 16 Novembre 2020, témoignent d'une augmentation de la criminalité par rapport à 2018.

Cette criminalité ne peut pas rester une douce berceuse que tout le monde connaît par coeur. Il nous faut réagir ensemble et aider les personnes victimes a se délivrer de leur mal en les accompagnant vers leurs droits et en veillant à ce que leur singularité soit respectée et préservée.

47 vues0 commentaire